Google+
L'ACTUALITE ELECTRONIQUE AU QUOTIDIEN SUR INTERNET
ET TOUS LES MARDIS SOIRS DE 21H A MINUIT SUR R.I.G.
logo de RIG
N'to : 1825 et l'avènement du petit prince marseillais

Le producteur marseillais N'to  est un artiste qui nous fascine toujours autant. Son amour pour la musique est venu à un âge précoce. On sent aujourd'hui qu'il arrive à une maturité incroyable.


Si N'to possède un large éventail d'influences comme par exemple James Holden, Extrawelt, il a également un univers personnel bien à lui qu'il peut puiser également sur du classique.
Après nous avoir captivé avec son dernier EP Petite, il revient avec un nouvel opus intitulé 1825 de deux titres où l'on ressent toujours avec autant de force son sens mélodique.

1825 n'est autre que la naissance à Vienne du "roi de la valse" Johann Strauss. Pour nous c'est aussi le sacre de N'to parmi les grands. Parlons en de cet EP.

Dans un rythme minimaliste la construction progressive du morceau 1825 est une merveille. Des basses puissantes, des sonorités synthé et piano inspirées qui arrivent toujours au bon moment. Chez N'to, il y a toujours un temps fort où l'on décolle. Ici cela arrive au bout de 3 minutes 30 où il nous emmène vers un crecendo émotionnel qui se percute tout au fond de notre âme.

Sur le morceau suivant Blind Birds on ressent un travail sur les aigus derrière toujours une grosse ligne de basse.
On pourrait alors fermer facilement les yeux et devenir cet oiseau aveugle pour s'envoler éternellement vers le monde magique de N'to !

 

On rappelle que le marseillais sera au BT 59 le 25 Octobre pour la soirée Hungry Music avec Joachim Pastor. Et on vous conseille fortement d'y aller pour ceux qui l'avaient loupé au mois de Mars dernier. Il est certain que vous n'en ressortirez pas indemne.

 

Ecrit par Chevalier, le 19 2014.


plan du site
Les actualités : groupes, mixtapes, Albums ...
Vidéos : Les clips et les trailers
Les albums : Sorties, Chroniques etc...
Concerts : Agenda Electro, Compte rendus etc...
Qui sommes nous ?
L'émission
La radio
©La boîte Sonore - 2014-2015